Nos activités

Projets
expérimentaux

Les membres du réseau Envie expérimentent de nombreux projets liés au réemploi et au recyclage : des projets en lien avec les écosystèmes territoriaux.

1/ Vente de pièces détachées d’occasion

En partenariat avec l’ADEME, Ecosystem et le GIFAM (Groupement des Fabricants d’Appareils électroMénagers), Envie expérimente un service de vente de pièces détachées de réemploi sur la base du savoir-faire développé à Strasbourg. Cette activité conjugue impact environnemental, en faisant baisser le coût de la réparation, et impact social, en permettant la création de nouveaux emplois en insertion avec de nouvelles compétences (exemple : magasinier). Elle permet également d’améliorer nos processus d’optimisation et de préparer la mise en application de la future norme CENELEC (préparation à la réutilisation).

En 2017, cette nouvelle activité a été déployée à Nantes et Lille.
Ces 3 sites réalisent progressivement les activités suivantes : démontage des pièces détachées sur un gisement de DEEE, test des pièces, référencement des pièces fonctionnelles, détermination du prix de vente, stockage, réception et gestion de la commande client, conditionnement/colisage, expédition. En 2018, l’essaimage continue : Envie Saint-Etienne et Montbeliard travaillent à la structuration de ce nouveau service.

[Le saviez-vous ?]

Une pièce détachée d’occasion vendue chez Envie est 50% moins chère que le prix du neuf.
Un coût incitatif rendu possible par notre activité historique de réemploi et le démantèlement des appareils qui nous sont confiés.

2/ Collecte et traitement des matelas

Les Français jettent en moyenne 5 millions de matelas chaque année. Sur ces déchets moins de 15% sont recyclés alors qu’un matelas met en moyenne plus de 100 ans à se bio-dégrader. Depuis 2015, 2 entreprises du réseau Envie (Rennes & Nancy) se sont engagées dans le traitement de matelas. Cette activité requiert une expertise et une infrastructure bien particulière qu’Envie a su mettre en place et développer. Jusqu’à 90 % des composants d’un matelas sont recyclés pour l’industrie automobile, l’ameublement, la construction et, bien évidemment, la fabrication de nouveaux matelas. Cette activité de traitement est réalisée en partenariat avec l’éco-organisme de la filière de déchets d’équipements d’ameublement, Éco-Mobilier.

3/ Transport d’invendus alimentaires

Avec l’entreprise Comerso, Envie a développé une activité de transport d’invendus alimentaires respectant les contraintes de la chaîne du froid. Fort du succès d’un premier accord dans l’Ouest de la France, qui a permis depuis 2013 de collecter 6 600 tonnes de marchandises, Comerso souhaite s’appuyer sur Envie pour étendre cette activité sur de nouveaux territoires : une démarche d’économie circulaire unique visant à valoriser les invendus alimentaires des entreprises et à collecter près de 20 000 t de denrées par an pour lutter contre le gaspillage.

Dans l’Ouest de la France, cette collaboration a déjà permis l’embauche de 23 chauffeurs en parcours d’insertion professionnelle par les entreprises Envie. En 2017, près de 8.2 millions de repas ont été distribués.

À lire aussi

Partager