Liste d'articles

Guillaume Balas, ancien député européen, spécialisé sur les questions sociales et environnementales, est nommé Délégué Général de la Fédération (à gauche de la photo).
Jean-Paul Raillard, engagé auprès du réseau Envie depuis 2015, assure quant à lui un nouveau mandat à la présidence du réseau Envie (à droite de la photo).

Auparavant Président de groupe au Conseil régional d’Île de France, puis député européen, Guillaume Balas a toujours porté un vif intérêt aux questions liées à l’environnement et à l’insertion.
Il a ainsi été membre au Parlement européen et également membre des Commissions des Affaires sociales, de l’Emploi et de l’Environnement. Il a également participé à la construction de la Fédération EUCIE des entreprises inclusives européennes qui travaille à l’insertion par l’économie des personnes en situation de handicap et dont il est devenu Président d’honneur.

Il entend, aux côtés du Président de la Fédération Envie et de ses administrateurs, promouvoir le développement du réseau et par la même occasion la défense de l’environnement et de la solidarité : « J’adhère depuis toujours aux valeurs de l’Économie Sociale et Solidaire : la démocratie, la non-lucrativité, l’utilité sociale. Envie en est un très bon exemple, que ce soit à travers sa mission écologique (la réutilisation) ou par l’activité sociale d’insertion de personnes nécessitant des parcours adaptés. Ceci est particulièrement important cette année, au moment de l’élaboration et de la mise en application des décrets de la loi sur l’économie circulaire et de la finalisation de la transcription en droit français des décisions européennes », rappelle-t-il.

D’autre part, l’Assemblée Générale du 16 Juin 2020 du Réseau Envie a reconduit, à l’unanimité, Jean-Paul Raillard, Président d’Envie 44, comme Président de la Fédération nationale pour un mandat de trois ans.

Jean-Paul Raillard est un militant confirmé de l’Économie Sociale et Solidaire dans laquelle il a eu d’importantes responsabilités, notamment à la direction de la SCOP Syndex. Il a mis son nouveau mandat sous le signe de la qualité de la réponse du réseau Envie aux défis qui nous attendent dans les trois années qui viennent : « En ce moment terrible pour de nombreux travailleurs sur nos territoires, Envie démontre que l’on peut concilier environnement et solidarité ; performance économique et insertion des personnes éloignées de l’emploi ; professionnalisme et non-lucrativité. Le « monde d’après », Envie le construit déjà au quotidien mais doit accélérer encore et toujours pour répondre à tous les enjeux du moment », a-t-il déclaré devant l’Assemblée Générale.

Partager

Information COVID, octobre 2020 - La Fédération Envie fermée au public mais joignable par téléphone ou via le formulaire de contact